Cible-energie.fr
artisan utilisant laine de bois ou laine de roche pour la rénovation énergétique d'une maison

Laine de bois ou laine de roche : Quel isolant pour votre maison ?

Lorsqu’il s’agit d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison, le choix de l’isolant s’avère être crucial. En France, en 2024, 1 logement individuel sur 5 est une passoire thermique. L’enjeu est donc critique. 

Parmi les nombreuses options disponibles, la laine de bois et la laine de roche se distinguent de par leurs performances et leurs caractéristiques respectives. Mais encore faut-il savoir laquelle de la laine de bois ou la laine de roche constitue l’isolant le plus adapté à vos besoins.  

Laine de bois ou laine de roche : Ce qu’il faut retenir

Laine de bois Laine de roche
Bonne isolation thermique Excellente isolation thermique
Bonne isolation acoustique Excellente isolation acoustique
Écologique et biodégradable Peu écologique et fabrication énergivore
Inflammable Incombustible
Sensible à l’humidité Résistant à l’humidité
Durable Très durable
Léger Plus lourd
Plus coûteux Moins cher

Quelles sont les différences entre la laine de bois et la laine de roche ?

La laine de bois et la laine de roche sont deux des matériaux isolants les plus utilisés dans la construction et l’isolation d’un logement, au même titre que la laine de roche ou l’ouate de cellulose. Mais ils diffèrent dans bien des aspects, notamment leur composition, leurs propriétés isolantes, leur impact écologique, leur résistance ou encore leur prix.

Composition

La laine de bois est fabriquée à partir de fibres de bois issues de résidus de scierie ou de bois recyclé. Ces fibres sont ensuite assemblées entre elles par un liant organique ou minéral, comme le ciment ou la chaux.

La laine de roche quant à elle est produite à partir de roches volcaniques comme le basalte. Ces roches sont fondues à haute température puis filées pour former des fibres fines qui sont ensuite assemblées pour former des panneaux ou des rouleaux.

Impact écologique

Comme vous pouvez vous en doutez, la laine de bois est plus écologique que la laine de roche puisqu’elle provient de matières premières renouvelables. Son processus de production est également moins énergivore, et le produit final peut être recyclé. Son empreinte carbone est d’autant plus faible lorsqu’elle est fabriquée à partir de bois provenant de sources durables.

Bien que moins écologique que la laine de bois, la laine de roche est très durable et résistante. La roche n’étant pas une ressource renouvelable, la laine de roche possède un impact écologique plus élevé. De plus, son mode de fabrication est plus énergivore.

Propriétés isolantes

La laine de bois procure une bonne isolation thermique, bien que légèrement inférieure à celle de la laine de roche. En effet, la laine de roche fournit généralement une très bonne isolation thermique. On l’utilise souvent dans des logements nécessitant d’excellentes performances.

Nous allons revenir plus en détail sur l’isolation thermique et phonique de chacun de ces deux isolants dans la section suivante qui leur est dédiée.

Prix

Le prix des isolants va être amené à varier en fonction de la qualité, de l’épaisseur, de la densité, de la marque et de la région dans laquelle vous vous trouvez. Néanmoins, voici une comparaison générale pour vous donner une idée du tarif.

La laine de bois est généralement plus coûteuse que la laine de roche. Son prix peut varier de 20€ à 50€ par m2 pour une épaisseur de 100 mm, contre 10€ à 30€ par m2 pour de la laine de roche d’une même épaisseur.

Résistance au feu

Sans surprise, la laine de bois est un matériau inflammable. Cependant, elle est traitée avec des agents ignifuges permettant d’améliorer sa résistance au feu.

La laine de roche est par nature incombustible. Elle offre donc une excellente résistance au feu qui lui permet de résister à des températures très élevées sans se déformer ou fondre. On privilégie donc ce matériau pour l’isolation des bâtiments se trouvant dans les régions les plus touchées par les incendies (Sud-Ouest, Sud-Est, Corse…).

Quel est l’isolant le plus efficace entre la laine de bois et la laine de roche ?

Isolation thermique

Comme nous l’avons vu plus haut, la laine de bois offre une bonne isolation thermique avec une conductivité thermique qui se situe généralement entre 0,038 et 0,045 W/m.K. La laine de roche fournit une excellente isolation thermique, avec une conductivité thermique typique de 0,033 à 0,040 W/m.K.

Pour rappel, plus la conductivité thermique d’un matériau est faible, plus il est un isolant performant puisqu’il empêche le transfert de chaleur.

En définitive, la laine de bois est un bon isolant thermique, très utilisée pour les constructions écologiques. Elle régule bien la température et permet de stocker la chaleur et de la restituer progressivement, aidant ainsi à maintenir une température intérieure stable.

La laine de roche est l’un des meilleurs isolants thermiques du marché. Elle offre une excellente résistance thermique qui permet de réduire les pertes de chaleur en hiver et de garder les bâtiments au frais en été.

Isolation phonique

La laine de bois a une bonne capacité d’absorption acoustique, elle est efficace pour réduire les bruits aériens et les bruits d’impact. La laine de roche possède quant à elle une excellente isolation acoustique. On préfèrera donc la laine de roche dans des pièces nécessitant une forte atténuation sonore comme les bureaux, les studios d’enregistrement, les salles de cinéma ou de réunion. 

Si l’on compare leur indice d’affaiblissement acoustique (Rw) respectif, la laine de bois en panneau se trouve généralement autour de 40 à 50 dB selon son épaisseur et sa densité. La laine de roche quant à elle est plus variable, mais se positionne généralement à plus de 50 dB. 

À noter : L’isolation acoustique de la laine de roche peut être encore plus élevée et atteindre les 60 dB lorsque l’on utilise des produits spécialement conçus pour l’isolation phonique.

Durabilité et résistance à l’humidité

La laine de bois demeure sensible à l’humidité, ce qui peut affecter sa longévité et ses propriétés isolantes. Si elle n’est pas correctement protégée, il est possible que de la moisissure apparaisse. 

La laine de roche possède une bonne résistance à l’humidité et aux moisissures, ce qui la rend plus durable dans des régions humides comme le Nord-Ouest de la France, la Camargue ou encore le Val de Loire.

Quel isolant est recommandé pour chaque pièce de votre maison ?

La laine de bois va être l’isolant idéal pour les chambres, le séjour et les maisons à ossature en bois de par le bon confort thermique et acoustique qu’elle procure. Ce sont également des pièces où la qualité de l’air est essentielle et la laine de bois surpasse la laine de roche dans ce domaine.

La laine de roche va être préférable pour l’isolation du sous-sol, des combles, du sol, de la cuisine, de la salle de bain, des plafonds et des murs mitoyens en raison de son excellente résistance au feu et à l’humidité, et de sa très bonne capacité d’isolation thermique et acoustique.

Attention : Cela ne reste que des recommandations ne prenant pas en compte votre budget, votre région, ainsi que l’impact écologique de ces deux isolants. Veillez à faire vos recherches afin de trouver le meilleur isolant pour vos besoins spécifiques.

Connectez-vous

Et suivez toutes vos demandes administratives sur notre plateforme

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pas encore de compte Cible Énergie ?

bling
it up

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Inscrivez vous

Laissez nous vos coordonnées et nous vous ferons parvenir votre mot de passe confidentiel rapidement.