Cible-energie.fr
isolation extérieure sans débord de toit

Isolation extérieure sans débord de toit : Méthode, défis et solutions

Que ce soit pour des contraintes esthétiques, climatiques, budgétaires ou de gestion de l’espace, de nombreux bâtiments ne possèdent pas de débord de toit. Mais lorsqu’il est temps de réaliser des travaux d’isolation des murs par l’extérieur, leur absence peut donner lieu à des problématiques spécifiques

Réaliser une isolation extérieure sans débord de toit nécessite en effet des solutions techniques adaptées pour combler le manque de protection supplémentaire, assurer une isolation efficace et préserver l’intégrité et l’esthétique de la maison.

Dans cet article, nous explorerons les défis engendrés par l’absence de débord de toit pour l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ainsi que les stratégies et méthodes utilisées pour surmonter ces défis afin de garantir une performance thermique optimale et durable.

Est-il possible de réaliser des travaux d’isolation thermique par l’extérieur d’une maison sans débord de toit ?

Il est tout à fait possible de réaliser une isolation thermique par l’extérieur (ITE) d’une maison ne possédant pas de débord de toit mais cela nécessite des précautions et une méthodologie spécifiques pour assurer une isolation efficace et durable.

Sans débord de toit, les murs et les jonctions entre l’isolant et le toit sont directement exposés aux intempéries, augmentant le risque d’infiltration et de ponts thermiques.

Pour pallier ces défis, il est crucial d’utiliser des systèmes d’étanchéité robustes, tels que des membranes pare-pluie ou des solins, ainsi des des profilés métalliques ou des gouttières pour diriger l’eau loin des façades.

Quels sont les problèmes fréquents d’une ITE sans débord de toit ?

ite sans débord de toit problèmes

Si vous envisagez de réaliser des travaux d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) sur un bâtiment ne possédant pas de débord de toit, vous allez devoir faire face à plusieurs défis bien spécifiques.

Étanchéité

L’un des principaux avantages des avancées de toit, c’est leur protection contre les intempéries. Elles protègent les murs extérieurs de la pluie en empêchant l’eau de ruisseler sur la façade et en permettant une ventilation de la toiture, ce qui limite les risques d’infiltration et l’apparition de moisissure.

Sans débord de toit, les eaux de pluie vont pouvoir accéder plus facilement aux parties supérieures de l’ITE. Le risque est donc que l’eau et l’humidité pénètrent et restent entre l’isolant et la façade, créant des déperditions de chaleur et une usure plus rapide du bâtiment.

La solution la plus simple à ce problème réside dans l’installation de profilés métalliques ou de bavettes pour éloigner l’eau des parties sensibles. Si vous en avez la possibilité, des gouttières sont idéales pour capter et évacuer l’eau de pluie. 

Ponts thermiques

Sans avant-toit, les jonctions entre l’ITE et le toit peuvent rapidement devenir des points de faiblesse thermiques si elles ne sont pas correctement traitées.

Il existe donc un risque accru de déperditions de chaleurs aux endroits où l’isolant peut ne pas être parfaitement continu, comme c’est souvent le cas en haut des murs.

Pour y remédier, il faut assurer une continuité maximale de l’isolant en utilisant des matériaux et des techniques qui minimisent les interruptions. L’ajout de bandes d’étanchéité et de mousses isolantes pour combler les espaces qu’il peut y avoir est également fortement recommandé.

Fixation et stabilité

Les débords de toit servent également à préserver l’intégrité structurelle du toit et plus globalement du bâtiment. En leur absence, il est absolument primordial que les panneaux isolant soient solidement fixés pour résister aux intempéries, et en particulier aux vents violents qui pourraient endommager la structure.

Pour pallier ce problème, les professionnels vont utiliser des fixations mécaniques telles que des chevilles ou autres systèmes de fixation adaptés pour assurer la stabilité des panneaux isolants. Pour une meilleure adhérence, il est également possible d’utiliser des adhésifs à haute performance pour sécuriser encore plus l’isolant.

Esthétique

Un détail qui peut ne pas paraître évident à première vue, mais qui va prendre toute son importance l’isolation thermique par l’extérieur terminée : le côté esthétique. En effet, sans débord de toit, l’ITE peut paraître plus proéminente qu’à l’accoutumée.

Il va généralement être question d’utiliser un système de bardage pouvant être ajusté afin de s’adapter au mieux à l’esthétique que vous souhaitez pour votre maison sans débord de toit.

Respect des normes

Selon votre lieu de résidence, il est possible que les collectivités locales imposent des exigences spécifiques pour les ITE sans débord de toit. Par exemple, il est souvent requis que l’isolation extérieure d’une maison sans débord de toit répondent à un seuil réglementaire minimum de performances énergétiques.

Avant d’entamer des travaux d’isolation par l’extérieur, il va donc falloir vérifier les réglementations locales et de faire appel à des professionnels RGE pour s’assurer que l’ITE est réalisée conformément aux normes en vigueur.

Des doutes sur votre projet d’ITE ? Jetez un œil aux avis concernant l’isolation par l’extérieur provenant de personnes ayant sautés le pas !

Comment réaliser une isolation extérieure sans débord de toit ?

Comme nous l’avons vu plus tôt, une maison ne disposant pas de débord de toit doit faire face à des problématiques bien spécifiques pour assurer le bon déroulement de son ITE, à l’instar de l’isolation de la toiture par l’extérieur.

Isolation des murs extérieurs (ITE)

Voici la méthode employée par les professionnels certifiés afin que les travaux d’isolation se déroulent dans les meilleures conditions.

Préparer la façade

Il est primordial que votre façade soit propre et en bon état avant d’entreprendre des travaux. Si ce n’est pas le cas, réparer les fissures et les défauts à l’aide d’enduit, de résine ou de mastic afin d’avoir un résultat uniforme.

Vous pouvez traiter les points singuliers de votre façade (ouvertures, angles et jonctions) avec des éléments de toiture ou de menuiserie.

Choisir le bon système d’isolation

Avant toute chose, il convient de choisir le système d’isolation qui convient le mieux à votre bâtiment. Cela passe par le choix d’un système sous enduit et d’un bardage adapté avec votre professionnel RGE.

Pour le choix de l’isolant, il est vivement recommandé d’opter pour des panneaux d’isolant rigide comme le polystyrène expansé (PSE), le polystyrène extrudé (XPS) ou le polyuréthane (PUR). Ces panneaux isolants en dur permettent de mieux résister aux intempéries et aux pressions du vent, tout en facilitant la pose et les finitions.

Une fois l’isolant posé sur vos murs extérieurs, on va appliquer une armature (le plus souvent, des treillis en fibre de verre) et plusieurs couches d’enduit pour protéger l’isolant.

Pour ce qui est du bardage, l’isolation extérieure sans débord de toit amène des contraintes supplémentaires. Il va tout d’abord falloir installer une ossature en bois ou en métal fixée sur la façade avant de remplir les espaces de l’ossature avec l’isolant. Cette fois-ci, on va utiliser des panneaux semi-rigides ou de la laine minérale pour faciliter l’installation et combler tout l’espace.

Il va ensuite être temps de fixer le bardage (bois, composite, métal) par-dessus l’ossature. Le bardage va permettre de protéger l’isolant tout en donnant une meilleure allure à votre façade.

Sécuriser la jonction entre l’isolation et le toit

Le point le plus important lorsque vous allez réaliser l’isolation extérieure de votre maison sans débord de toit réside au niveau de la jonction entre l’isolant et le toit. 

Pour assurer une bonne jonction entre l’isolation et le toit, voici les 3 étapes à suivre : 

Si la jonction n’est pas parfaitement réalisée, vous risquez d’exposer le bâtiment à des dommages structurels en addition à la dégradation prématurée de votre ITE.

Réaliser les finitions

Dans le cas d’une ITE sans débord de toit, les finitions sont d’autant plus cruciales puisque votre toit ne pourra pas aider à protéger ou garantir l’étanchéité du bâtiment.

Pour sceller les jonctions, il est recommandé d’appliquer deux couches d’enduits : 

Une fois toutes ces étapes réalisées, pensez bien à procéder à des vérifications, notamment au niveau de l’étanchéité à l’eau et à l’air du bâtiment. Assurez-vous également qu’il n’existe aucun ponts thermiques pour éviter les déperditions de chaleur.

Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir réaliser les travaux par vous-même, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié pour garantir la qualité et la durabilité de votre isolation par l’extérieur. Cible Énergie vous aide à trouver les meilleurs professionnels de votre région et vous accompagne pour souscrire aux différentes aides et subventions pour isoler vos murs extérieurs.

Connectez-vous

Et suivez toutes vos demandes administratives sur notre plateforme

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pas encore de compte Cible Énergie ?

bling
it up

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Inscrivez vous

Laissez nous vos coordonnées et nous vous ferons parvenir votre mot de passe confidentiel rapidement.