Acheter des appareils de classe A

Électricité

Faites vous appeler

Remplissez le formulaire ci dessous et un conseillé vous rappellera pour répondre à toute vos questions.

Estimez vos économies

Utilisez l’un de nos simulateurs pour connaitre les aides dont vous pourrez bénéficier.

Diagnostique énergétique complet

Découvrez nos solutions les plus adaptées pour vous

Partagez cette pages

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur email

Certes plus chers à l’achat, les appareils électroménagers de classe A représentent un bon investissement en raison de leur efficacité énergétique. Cette performance amortit l’investissement initial, car elle permet de réduire les factures d’eau et d’électricité de manière substantielle. 

La catégorisation des appareils électriques utilisés à domicile est effectuée à l’aide d’une étiquette d’informations comprenant une note et un code couleur. Ces étiquettes sont apposées sur les divers appareils électriques tels que le réfrigérateur, la machine à laver, et même les ampoules.

Lors de l’achat d’un appareil électroménager, les classes énergétiques constituent une véritable référence. Ils vont de A++ à G et donnent de précieuses informations sur les caractéristiques de l’appareil et sur sa consommation énergétique.

Mis en place par l’Union européenne, cet étiquetage obligatoire concerne non seulement les appareils électroménagers, mais aussi l’immobilier lors du Diagnostic de performance énergétique (DPE) et l’automobile.

Sur l’étiquette doivent figurer le nom du fournisseur, la référence du modèle et la consommation d’énergie en kWh pour 1 000 heures. Ces informations peuvent déjà figurer sur l’emballage du produit. À cela doivent s’ajouter les renseignements sur son efficacité énergétique. 

Notons que si ces renseignements sont obligatoires, c’est parce que la consommation d’énergie varie considérablement d’un appareil électrique à un autre.

Le saviez-vous ?

Face à la course aux performances des appareils électroménagers, des catégories intermédiaires comprenant l’A+, A++ et A+++ ont été créées. Ces classements sont nécessaires pour obtenir plus d’informations sur le produit. En effet, sur certains appareils, les catégories de B à G n’existent plus. À chaque signe + ajouté sur l’appareil correspond une différence de consommation de 20 %.

Afin d’aider les consommateurs, une nouvelle législation en vigueur à partir de mars 2021 concerne un nouvel étiquetage des produits. Décidée par la Commission européenne le 11 mars 2019, cette mesure supprime les catégories intermédiaires de la classe A et reprend les codes couleur et le classement de A à G pour les appareils électroménagers.

Pourquoi acheter un appareil de classe supérieure ?

Des différences de consommation significatives ont été enregistrées entre les appareils de différentes classes. En termes de dépenses, l’écart de consommation est de l’ordre de 45 à 100 euros par an entre un appareil de classe A et de classe D. Cette différence est intéressante compte tenu des économies d’énergie pouvant être réalisées avec les appareils appartenant à une classe supérieure.

Performants et durables, les appareils de classe A constituent un bon investissement si vous souhaitez réduire votre consommation tout en générant moins de pollution.

Chaque classement de A à G dispose de son propre code couleur. La couleur verte est attribuée aux appareils moins énergivores de la classe A. Elle se décline en vert plus foncé pour les A+++ au vert plus clair pour les A+ pour devenir jaune pour le A. La couleur rouge représente, quant à elle, un appareil de classe G, c’est-à-dire très peu économique en termes de consommation d’énergie.

Envie de faire baisser vos factures d'énergies ?

Dispositif Pacte Energie Solidarité
+

Le Pacte Énergie Solidarité

Pour lutter contre la précarité énergétique et les déperditions de chaleur dans les logements, le dispositif des CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) a mis en place le Pacte Énergie Solidarité ou PES. C’est un programme d’aide…
Collectivités locales subventionnent travaux énergétique
+

Les aides et subventions des collectivités locales

Réaliser des travaux d’amélioration énergétique peut coûter cher aux ménages. Heureusement, diverses aides et subventions leur permettent de financer, partiellement ou majoritairement, le chantier. Mis à part l’État, de nombreuses collectivités locales proposent également un…
Aide de la caisse de retraite
+

L’aide de la Caisse de Retraite

Les personnes retraitées ont des besoins spécifiques au fur et à mesure qu’elles avancent en âge et perdent progressivement leur autonomie. Leur logement doit être aménagé en conséquence pour qu’elles puissent rester indépendantes le plus…
Coupe de Pouce Isolation
+

Coup de Pouce Isolation

Autrefois axé sur le remplacement des systèmes de chauffage fonctionnant avec une énergie fossile, le dispositif « Coup de Pouce économies d’énergie » a été élargi pour se focaliser sur le plan rénovation. Désormais, il…
L'eco prêt à taux zéro
+

L’éco-prêt à taux zéro

Le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs pour aider les ménages à entreprendre des travaux d’amélioration énergétique au sein de leur logement. L’objectif étant de diminuer les pertes de chaleur et de réduire l’utilisation…
TVA à taux réduit
+

La TVA à taux réduit à 5,5%

Réaliser des travaux de rénovation énergétique permet de bénéficier de nombreuses aides financières dont la TVA à taux réduit à 5,5 %. Ce dispositif vise à réduire le montant de l’investissement de départ. L’obtention de…
Habiter Mieux de l'ANAH
+

Le programme Habiter Mieux de l’Anah

Afin de soutenir financièrement les ménages aux ressources modestes dans leur projet de rénovation énergétique au sein de leur habitation, l’Anah (Agence nationale pour l’habitat) propose deux dispositifs d’aides à travers son programme Habiter Mieux.…
Les aides des fournisseurs d'énergie
+

Les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif CEE)

Introduit par la loi Pope, le dispositif CEE oblige les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz…) et les distributeurs de carburant à offrir des primes aux particuliers et aux syndicats de copropriété. Les aides peuvent prendre diverses…
Le chèque énergie
+

Le chèque énergie

L’énergie coûte cher et contraint de nombreux foyers à vivre dans la précarité la plus totale, que ce soit en matière d’électricité ou de chauffage. Pour lutter contre de telles situations, l’État a mis en…
Exoneration de la taxe foncière
+

L’exonération de la taxe foncière

La taxe foncière imposée aux propriétaires et aux usufruitiers d’un bien immobilier coûte de plus en plus cher. Elle tend même à augmenter plus vite que les salaires. Dans la plupart des cas, on ne…
Prêts pour améliorer l'habitat par la CAF
+

Des prêts pour améliorer l’habitat (CAF)

L’État, l’Anah et la majorité des collectivités locales se mobilisent depuis quelques années pour lutter contre la précarité énergétique. Dans ce contexte, ils proposent de nombreux dispositifs pour aider les ménages à entreprendre des travaux…
Cumul des dispositifs transition énergétique
+

Le cumul des dispositifs en un coup d’oeil

Les travaux de rénovation énergétique permettent de réduire les factures d’électricité et de chauffage tout en améliorant le confort thermique d’une habitation et en valorisant cette dernière. Ils nécessitent toutefois un investissement important. L’État, l’Agence…

Estimez vos économies !

En réalisant le bilan énergétique de votre logement, vous découvrirez toutes les aides et subventions dont vous pouvez bénéficier pour vos travaux. N'attendez plus !

Connectez-vous

Et suivez toutes vos demandes administratives sur notre plateforme

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pas encore de compte Cible Énergie ?

bling
it up

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Inscrivez vous

Laissez nous vos coordonnées et nous vous ferons parvenir votre mot de passe confidentiel rapidement.